Chez Livio, un succès italien depuis cinquante ans

Autrefois, le grand-père y servait 17 couverts... Aujourd'hui, le restaurant est devenu une institution qui peut accueillir jusqu'à 600 personnes par jour, y compris les stars du PSG.

Brigitte Bardot et Alain Delon dans les années 1960, Nicolas Sarkozy lorsqu'il était maire de la ville, et Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers du PSG aujourd'hui ! Depuis 1964, le restaurant Chez Livio attire de nombreuses personnalités. Mais il doit avant tout son succès aux habitants de Neuilly qui ont fait du lieu leur cantine où l'on célèbre naissances, examens, anniversaires... « C'est un restaurant où l'on vient en famille, témoigne une quadra attablée avec des amies. Quand on ne sait pas quoi cuisiner le dimanche soir, on vient chez Livio ! »
Véritable institution, Livio souffle cette année ses 50 bougies. A grand renfort publicitaire puisque, depuis plusieurs semaines, les rues du nord des Hauts-de-Seine et de Paris (XVI e et XVII e) sont constellées d'affiches aux couleurs de cette table italienne.
Au départ, il y avait 17 couverts, plus la terrasse l'été. La cantine branchée emploie désormais 45 personnes, dispose de 250 places, et sert jusqu'à 600 clients par jour. Avec un ticket moyen de 30 €.
Ce n'est plus Livio, le grand-père arrivé de Toscane dans les années 1930, ni Alfio le père, aujourd'hui à la retraite, qui prennent la pose sur les affiches, mais Pierre et Charles Innocenti et leur cousin Stéphane Albertini. « Petits, nous avons passé beaucoup de temps dans le restaurant », raconte Pierre, 39 ans, qui explique être « quasiment né ici ». « Quand on venait aider mon grand-père, il nous demandait de nettoyer les fraises en sifflant, pour être sûr qu'on ne les mangeait pas ! » Une véritable histoire de famille que la nouvelle génération souhaite faire perdurer encore longtemps, en y apportant quelques évolutions.
« Livio a toujours été une adresse incontournable. Mais au niveau de la carte, il y avait des progrès à faire », admet Pierre, diplômé de l'école hôtelière de Lausanne comme son frère cadet Charles, 32 ans. Le premier officie en salle, le second en cuisine. Depuis trois ans qu'ils ont repris l'affaire, les frères Innocenti misent sur la qualité des produits pour « secouer un peu l'institution » et attirer une nouvelle clientèle. Ils travaillent notamment avec Terroirs d'avenir, le fournisseur de fruits et légumes des plus grandes tables parisiennes et le célèbre boulanger Jean-Luc Poujauran.
Le restaurant a d'ailleurs obtenu le label des produits d'ici, cuisinés ici, attribué par le Cervia (Centre régional de valorisation et d'innovation agricole et alimentaire). Mais que les puristes se rassurent, les fromages, les charcuteries, l'huile d'olive et la farine pour les pizzas proviennent bien d'Italie ! Les pizzas, un sujet avec lequel il ne faut d'ailleurs pas plaisanter. Le restaurant en sert en moyenne 200 chaque jour. « Nous avons également changé la recette mais en douceur, pour ne pas brusquer les habitués », explique Charles, qui a retravaillé la carte en prenant les manettes de la brigade, au sein de laquelle officient 15 personnes.

Chez Livio, 6, rue de Longchamp à Neuilly, ouvert sept jours sur sept. Tél. 01.46.24.81.32.